Point de réceptionniste et ce gros naze de chauffeur de taxi de merde qui tambourine à la porte comme un sourd. Mais où est Charlie à part dans mon cul??? Nous ne saurons JAMAIS. Donc on finit par rejoindre Monsieur O'Connard qui nous aide de manière fort aimable (sans son orchestre) à balancer comme un sac à patates nos bagages dans sa splendide Ford Escort de merde. On arrive heuresement entier dans ce foutu aéroport après avoir été délesté de 18 € par Monsieur O'Connard. Notons que l'aéroport est d'une mochitude exemplaire et qui plus est blindé de monde. A 6h du mat' ça agresse un peu. Retour sans histoires. Fin du voyage!