Tous les deux nous rappellent de bons souvenirs: des moments de franche rigolade et de très grosses soirées.
Tous les deux nous manquent...
... mais tous les deux reviennent !
Applaudissons donc le retour de deux éminentes personnalités : Le Colucci et ROobert !!
YeEEehAaa !
Vive RoOobert !

Vive Le Colucci !

Postambule (comme un préambule, mais après. D'où Postambule) : présentation du Colucci.

Le colluci n'est pas un divan, pas une banquette et encore un moins un clic-clac.
Il se vexerait, Le Colluci n'est pas un objet - c'est d'ailleurs pour ça qu'il a un nom à particule marquant son appertenance à la haute société (prononcez Couloutchi, mais ne forcez pas trop sur l'accent italien on pourrait croire à une mauvaise imitation d'Aldo Maccione ).
Il est aux canapés ce que les Vanquish (et hop une autre) sont aux Cinquecento Customisées : Le Colluci est une assise de C O M P E T I T I O N.
Le Colluci est polyvalent. Le dossier rabattable transforme cette assise de prestige en lit de confort.
Mais n'en n'abusez pas trop, il en profiterait pour vous endormir et ne plus vous lâcher.