Aaaah les joies des grands départs en vacances, coincés à chaque péage le long de l'autoroute qui mène au sésame tant convoité : des filles en string avec une capacité pulmonaire au delà de la normale la plage.
Ah non. Ce week end là, il s'agissait plutôt d'aller transpirer dans un des plus beaux monuments gallo romain non pas pour gratter au cure dent 2500 m² de terre à la recherche d'informations sur les us et coutumes de nos ancêtres, mais de bouger la tête frénétiquement sur une étrange musique venue des contrées germaniques.

(suite)