Rammstein c'est autre chose que l'imitation tyrolienne du cousin Dédé à chaque mariage. Nan nan, c'est de la grosse artillerie, une machine infernale que rien ne peut arrêter. lances-flammes sous toutes formes, sacrifices de jeunes filles vierges explosions et autres effets pyrotechniques calculés au milimètre. Pas de place pour l'improvision dans un spectacle aussi bien rodé, une vingtaine de caméras sillone les arènes pour le prochain dvd. En attendant, voici quelques photos.

La ville
Nîmes n'est pas une ville typique. Largement rongée par la frénésie immobilière des années 70, il ne reste que le quartier des arènes préservé du bétonnage de mauvais goût. Pétage de bide en terrasse pour le petit dej', un avant goût de vacances !!

Les alentours
L'arrière pays est à découvrir, il ne faut pas rouler beaucoup pour être en pleine végétation (et en pleine zone militaire avec de gentils avertissements : Attention Danger de Mort ). Du côté d'Uzes, un musée atypique, celui du bonbon, de l'usine Haribo. En fait, on a plus visité le magasin que le musée et on a bien rempli la ouature (une trentaine de kilos à 5).
Le pont du gard est aussi un très beau site, malgré un parking prohibitif à 5 euros/jour que nous avons pu éviter contre un peu de marche :p